Encore une fois, je tiens à remercier mon dévoué subalterne John pour avoir écrit cet article intéressant sur les 5 tâches inattendues pour les soumis, sur mon blog. Bravo John !

 

5 tâches inattendues pour les soumis

Votre maîtresse veut que vous la serviez de toutes les manières qu'elle décide. Vous voulez la servir de toutes les façons qu'elle décide. C'est votre rôle dans la vie.

Cependant, peu importe à quel point vous l'adorez, il y aura des moments où ses souhaits/ordres ne correspondront pas à votre idée d'une servitude agréable. Il peut arriver que ses désirs vous mettent mal à l'aise, que vous vous sentiez mal à l'aise et même que vous y résistiez.

Elle sait cependant jusqu'où vous emmener, et une Maîtresse aimante vous emmènera dans des profondeurs de servitude qu'elle sait vous mettre mal à l'aise mais que vous serez capable de gérer et qui montreront votre soumission à elle.

Source : Pinterest

Il y a des tâches inattendues pour les soumis que j'ai expérimentées ou peut-être devrais-je dire, endurées !

 

4 unexpected tasks for submissives

1) Sounding – The art of penetrating the shaft of the penis by means of a sterilised metal rod.

Je n'aimais vraiment pas l'idée et je n'y voyais aucun plaisir, mais ma Maîtresse a décidé qu'elle voulait que j'en fasse l'expérience et aussi, comme je n'avais exprimé aucun enthousiasme pour cela, que ma soumission à elle serait encore plus profonde.

Alors que j'étais allongé devant elle, nu et vulnérable avec mes poignets et mes chevilles enchaînés, j'ai ressenti la peur de l'inconnu. J'avais peur de tout dommage qui pourrait être causé, même si je savais qu'elle avait de l'expérience dans la domination médicale. Elle m'a murmuré à l'oreille qu'elle aimait l'idée que je lui fasse confiance avec mon bien le plus précieux.

Je me suis détendu et j'ai fermé les yeux pendant qu'elle m'ouvrait lentement et qu'elle glissait doucement la tige à l'intérieur de mon pénis. La sensation n'était ni douloureuse ni agréable pour moi, mais je me sentais fier de l'avoir prise pour elle. Elle l'a retirée et réintroduite dans mon pénis plusieurs fois, chaque fois plus facilement, et ses ronronnements d'approbation à ma soumission m'ont rendu très heureux.

Cela arrive rarement maintenant car je pense qu'elle apprécie que j'accepte d'être pris comme ça et pour elle c'est le but de l'exercice. Elle a aimé ma soumission et briser ma résistance.

2) Douches dorées

J'avais des sentiments mitigés quant à l'expérience de cette tâche de soumission. Mais lorsque l'occasion s'est présentée, j'étais dans un profond sous-espace et lorsque ma Maîtresse m'a dit qu'elle voulait que je fasse l'expérience de boire son "nectar doré", je n'ai pas pu résister. J'ai été placé sous son "trône" et elle m'a dit que je devais boire chaque goutte.

Ma réponse a été, bien sûr, "oui Maîtresse" et quand elle a dit "bon garçon", j'ai ressenti un frisson de plaisir soumis.

J'ai regardé sa belle chatte avec admiration et j'ai eu le souffle coupé lorsqu'elle m'a demandé si j'étais prêt.... puis elle a commencé à uriner sur mon visage. Au début, j'étais choqué... c'était chaud, même chaud ! Je ne sais pas pourquoi j'ai pensé que ce serait froid, après tout, cela venait du corps de ma Maîtresse ! Je l'ai bu comme un homme perdu dans le désert sans eau et j'ai avalé frénétiquement tandis qu'elle se vidait sur et dans moi.

Elle avait bon goût et je me suis surpris à me lécher les lèvres en savourant son goût.

L'expérience m'a fait entrer encore plus profondément dans la soumission et, bien que j'aie craint de ne pas être en mesure d'accomplir la tâche qu'elle avait fixée, j'ai finalement adoré.

3) TCC

Je venais de rencontrer ma maîtresse et c'était ma première expérience de "session" avec elle. J'étais nerveuse et désespérée de lui faire plaisir, mais étant réaliste, je ne savais pas si elle était la maîtresse qu'il me fallait et si nous serions compatibles. Je n'avais jamais expérimenté la douleur extrême et je n'avais pas été avec beaucoup de maîtresses avant elle.

Au début, tout s'est bien passé avec une douleur modérée due aux pinces à tétons et à la flagellation de mes parties les moins sensibles. Elle avait une façon de me chuchoter à l'oreille après chaque douleur qui me rassurait et sa voix était comme du miel, ce qui m'excitait beaucoup. Je commençais à apprécier le mélange douleur/plaisir alors que j'étais suspendue devant elle.... encore une fois nue et vulnérable, et je pensais avoir supporté le pire et profité du meilleur. J'avais tort !

Elle a sorti un fouet particulièrement vicieux et lorsqu'elle m'a fouetté les couilles et la queue, je me suis surpris à reculer et à réagir avant le coup suivant. Elle était mécontente de cela et me l'a dit. J'ai dû encaisser et je n'ai ressenti que de la douleur... pas une once de plaisir... et je me suis demandé si je pouvais en supporter davantage.

Puis elle m'a détaché et m'a mis à quatre pattes sous elle en me disant à quel point je ne valais rien. J'étais soulagé de ne plus avoir mal et j'ai commencé à apprécier l'humiliation tandis qu'elle marchait autour de moi en regardant sa proie. Je regardais discrètement ses belles jambes et ses pieds parfaits sur des talons hauts et je ressentais la délicieuse sensation d'être dans l'espace pour une femme belle et puissante.

Puis elle m'a donné un coup de pied entre les jambes... un coup parfait sur mes couilles. Elle m'a frappé si fort que je me suis effondré sur le sol, à l'agonie. Comme je suis resté allongé, j'ai pensé qu'elle était trop forte pour moi et que j'avais surestimé mes possibilités de soumission. Je suis resté allongé, me tortillant de douleur, pendant plusieurs minutes jusqu'à ce que je retrouve un minimum d'équilibre.

La douleur était trop forte et je ne reviendrais pas la voir.... telles étaient mes pensées. Puis elle m'a caressé la tête et le visage en me disant que j'étais un bon garçon et que je pouvais maintenant adorer ses pieds en guise de récompense.

Par la suite, j'ai demandé si je pouvais revenir la voir à nouveau.... malgré toute la douleur, l'attrait de sa domination sensuelle était trop fort.
Je la vois depuis plusieurs années maintenant et mes boules ont récupéré et ma décision de continuer était la bonne ! !!

4) Cuckolding

J'ai toujours fantasmé sur le fait d'être cocufié, mais ce qui s'en est rapproché le plus dans ma vie vanille, c'est lorsque mon amant à long terme et à distance s'est mis avec son patron et ne m'en a jamais parlé jusqu'à ce qu'elle tombe amoureuse de lui et finisse par me quitter pour lui.

Cela m'a fait très mal, mais j'ai aussi découvert que je ne pouvais pas m'empêcher de penser à eux ensemble et que j'étais dans un état d'excitation constant lorsque je pensais à eux ensemble.

Quand j'ai commencé à voir des femmes dominantes, mes fantasmes sont redevenus forts mais aucune des Maîtresses que j'ai vues n'était intéressée à jouer avec mes désirs. Cela a changé il y a quelques années avec ma Maîtresse actuelle mais elle n'était pas intéressée au début bien qu'elle ait noté mes désirs.

Cela a changé récemment lorsqu'elle a décidé de me laisser devenir une petite partie de sa vie personnelle. J'ai été autorisé à l'emmener dîner avec son amant et à les voir ensemble se montrer affectueux pendant que je les conduisais.

Les voir s'embrasser à l'arrière de ma voiture et se caresser l'un l'autre était très excitant et a occupé mes pensées pendant des semaines avant que je ne la revoie pour une séance où j'ai pu apprécier ses taquineries et ses descriptions de la façon dont mon rôle pourrait évoluer à l'avenir.

C'est parfait pour moi, qui cherche à être le cocu dans ses relations.

(vous pouvez Pour en savoir plus sur ce sujet sur mon blog)

Source : Pinterest

La partie la plus difficile est l'ennui. Récemment, je les ai emmenés en soirée et après avoir discuté avec son (nouvel) amant, j'ai trouvé qu'il était difficile d'avoir une conversation avec lui et je ne sais pas s'il m'apprécie ou non. Je les ai emmenés pour la soirée à une réception où ils ont bu et dansé pendant que j'étais assis dans la voiture à l'extérieur.

Elle est venue me voir une ou deux fois, mais je ne pouvais pas boire et je devais me rappeler que j'étais leur chauffeur. J'ai passé 5 heures à attendre pour les ramener à la maison et malgré les quelques visites de sa part pour me voir, je me suis beaucoup ennuyé. Je les ai ensuite ramenés à la maison où ils ont joué un peu à l'arrière, mais je ne pouvais pas voir et je devais conduire prudemment, ce qui était la raison principale de ma présence.

Elle a passé 15 minutes avec moi quand nous sommes rentrés et m'a raconté toutes les choses qu'ils allaient faire quand elle me quitterait, ce qui m'a enthousiasmé, mais après, j'ai dû faire un voyage de plusieurs heures pour rentrer chez moi. La soirée entière a duré 9 heures et la plupart du temps j'étais seule ou en train de conduire, ce qui m'a laissée très déprimée.

Elle m'a dit qu'elle était satisfaite de moi et j'ai adoré cela et je sais que si elle le désire, je le referai malgré l'ennui. Elle a ce pouvoir et je ne peux pas y résister. Tel est le rôle d'un mâle bêta au service d'une femelle alpha !

5) Findom

On veut toujours faire plaisir à sa Maîtresse et je ne fais pas exception. C'est toujours un plaisir de servir, que ce soit physiquement ou financièrement, mais parfois un cadeau coûteux peut faire mal financièrement et n'obtient que la même appréciation qu'une carte ou une rose, par exemple. On veut toujours être apprécié, mais quand on fait un gros effort financier, on aimerait recevoir un grand "merci" !

J'ai été surpris par une Maîtresse que je connaissais bien quand j'ai dit que je n'étais pas "findom" mais elle m'a dit qu'elle aimait presser le dernier dollar/euro ou livre restant d'un esclave faible. Je ne pensais pas qu'elle était comme ça car elle ne m'a jamais poussée comme ça.

Apparemment, je me trompais, car elle m'a dit que cela l'excitait de voir jusqu'où elle pouvait pousser un sub/esclave. J'ai toujours été généreux, à mon avis, mais une relation uniquement basée sur la finance n'est pas assez profonde pour moi.

des tâches inattendues pour les soumis
Source : dribbble.com

Néanmoins, en tant que soumise aimante, j'ai fait des dons importants et offert des cadeaux qui semblent au-dessus de la "norme" pour moi. Une fois, on m'a dit qu'un certain cadeau sur sa "liste de souhaits" était un cadeau qu'elle voulait que je lui offre. Bien sûr, je l'ai acheté pour elle car elle voulait que ce soit "moi" qui le fasse. Peut-être naïvement, je me suis sentie spéciale en lui offrant quelque chose qu'elle voulait vraiment.

Ses mots de remerciement, cependant, m'ont fait me sentir spéciale et bien que je n'en ai plus jamais entendu parler, j'espère que chaque fois qu'elle utilisera ce cadeau, elle pensera à moi. Je crois qu'elle le fera !

Conclusion

Malgré cette liste de domaines difficiles et qui ne sont pas toujours un plaisir, je sais que je me sens utile et j'espère qu'elle l'est aussi. Si elle veut quelque chose et qu'elle me choisit pour le lui fournir, j'ai le sentiment d'avoir rendu service à la femme supérieure et c'est ce qui me fait plaisir.

This is also part of unexpected tasks for submissives.

Source : Pinterest